Les filles championnes, les garçons vice-champions

11 oct. 2016

L’Or pour les filles
Après trois finales perdues, le Royal-Sélect senior féminin est champion canadien en 2016, à l’issue d’une rencontre très bien maîtrisée contre l’équipe de Colombie-Britannique. Une victoire de 2-0, signée Léa Chastenay-Joseph, élus joueuse du tournoi, et Gabrielle Verret.

Le parcours des filles a été animé d’un terrible suspens, puisqu’elles devaient attendre le résultat entre Terre-Neuve et l’Ontario, pour savoir si elles passaient en finale ou pas. En cas de victoire de l’Ontario, les Beauportoises devaient se contenter de la petit finale, mais Terre-Neuve a réussi à faire match nul 1-1. « J’ai failli avoir une crise cardiaque, et je me suis surpris en train de coacher les filles de Terre-Neuve des gradins» s’esclaffe Samir El Akkati, le pilote de l’équipe féminine. « Quand l’équipe de Terre-Neuve a marqué, j’ai crié de joie, avant de me rasseoir et de réaliser que j’étais assis parmi les partisans de … l’Ontario ! ajoute-t-il.

À sa deuxième année seulement à la tête de l’équipe, Samir El Akkati procure la première médaille d’or à l’équipe senior féminine. « Samir est un jeune entraîneur passionné, rigoureux et très bien organisé. Je suis content pour lui et très fier de lui. Il a fait un excellent travail avec les filles. Il a grandi avec elles, et il est devenu un meilleur entraîneur depuis deux ans » affirme Samir Ghrib, le directeur technique du club.

Ému et les pieds sur terre, Samir El Akkati a déclaré aux filles après la finale, en guise de conclusion, que c’était une victoire de club, puisque plusieurs générations de joueuses faisaient partie de cette édition 2016. « Je suis fier de nos filles et du travail accompli» a-t-il précisé.

Le Royal-Sélect senior féminin vient de d’accomplir une saison exceptionnelle en 2016 en remportant un triplé historique : championne du Québec, Coupe du Québec et Championne canadienne.

 

L’argent pour les gars
Malheureux finalistes, avec une courte défaite de 1-0 et jouant à 10 à partir de la 60ème minutes, les garçons n’ont pas démérité au cours ce championnat canadien.

Ils ont même, contre toute attente, créé la surprise en se faufilant jusqu’à la finale. Misant sur un état d’esprit exceptionnel au niveau défensif et sur un gardien de but hors normes en Mario Gergès, les Beauportois ont fait honneur à leur réputation de gagneurs.

Ils ont effectué une remontée spectaculaire cet été alors qu’ils étaient largués à 11 points du 2ème rang, synonyme de participation au tournoi à la ronde. Un tournoi remporté avec une fiche de 2 victoires et un match nul, leur ouvrant ainsi la voie à une 6ème participation au championnat canadien.

Vainqueurs de l’édition en 2012 (Winnipeg), vice-champions de celle de 2009 (Saskatoon), le Royal-Sélect vient de connaître une 3ème finale en 8 ans.

« Les gars ont été exceptionnels. Ils voulaient gagner la finale malgré 5 matchs joué en 5 jours. Je suis en admiration devant leurs efforts soutenus, impressionné comme entraîneur devant leur détermination et leur état d’esprit, et surtout comblé comme éducateur, pour avoir vu un groupe se transcender et se tenir ensemble face à l’adversité » affirme Samir Ghrib, l’entraîneur du Royal-Sélect senior masculin.

Ce dernier a été bien secondé par l’emblématique capitaine et adjoint, Michel Mana Nga, autant sur le terrain qu’à l’extérieur du terrain. « Je ne le répéterais jamais assez, Michel est un phénomène de passion, de durée et de professionnalisme. C’est un exemple pour notre jeunesse qui apprend beaucoup à ses côtés.

Une vitrine de trophées bien garnie
Les médailles d’or, pour les filles, et l’argent pour les garçons viennent s’ajouter aux autres déjà remportées : U-16F (Or en 2009), U-17F (Or en 2010) Senior M (Or en 2012 et argent en 2009), Senior F (Argent en 2010, 2013 et 2015).

« Comme président, je suis très fier de notre club et du travail qui y est fait depuis la base. Ça valide toutes les décisions et les orientations prises pour développer notre beau sport et d’épanouir notre belle jeunesse avec ses valeurs saines et éducatives, car telle est notre mission. La victoire n’est qu’une conséquence de cette façon de voir les choses, de notre philosophie » affirme Guy Morasse.

Source : Association de Soccer de Beauport